Parce qu'on n'a pas le luxe de baisser la garde sur la défense des droits fondamentaux

par François Schreuer

700€ récoltés

J'ai eu la chance, il y a une dizaine d'années, de croiser la route de la LDH, au CA duquel j'ai participé pendant quelques années. Ça m'a permis de mesurer à quelle point cette organisation joue un rôle absolument indispensable et parvient, avec des moyens beaucoup trop limités, à assurer une dernière ligne de défense dans bien des situations.

Malheureusement, il semble évident que la situation des droits humains ne s'est pas améliorée depuis lors. Au contraire, sur certains fronts importants, la situation s'est même franchement dégradée.

L'état des prisons reste un scandale permanent. Les juridictions compétentes en droit des étrangers sont d'une sévérité inhumaine. Les violences policières se développent. Les droits syndicaux sont régulièrement attaqués. Les technologies de surveillance se multiplient et se perfectionnent. Sur tous ces fronts, la LDH est présente et nous défend.

Je crois que nous n'avons tout simplement pas le luxe de nous passer de la LDH, de la laisser sans ressources. Cette maison des droits humains est une occasion de la renforcer. Si on s'y met à quelques dizaines de milliers, l'objectif est tout à fait atteignable.

— François

Depuis plus de 100 ans, la Ligue des droits humains et la Liga voor Mensenrechten combattent les atteintes aux droits fondamentaux en Belgique. La Ligue exerce un rôle de contre-pouvoir indépendant de tout parti ou mouvement politique. Elle défend activement l’accès de toute personne à une justice équitable, à l’éducation, au travail et à une vie digne. La Ligue n’envisage pas les droits humains comme une fin en soi mais comme un moyen de transformer les pratiques sociales pour plus de justice, de liberté, d'égalité et de solidarité. Association reconnue d’éducation permanente, la Ligue sensibilise un large public aux enjeux de société liés aux droits humains dans un objectif d’émancipation. La Ligue entend ainsi permettre à toute personne de se poser en citoyen·ne critique et responsable par rapport aux enjeux de son temps.

En janvier 2020, la Ligue et la Liga ont décidé d’acheter ensemble un bâtiment à Bruxelles pour créer la Maison des droits humains. Situé à Molenbeek, cet espace de 550 m² deviendra un lieu de référence dédié à la promotion des droits fondamentaux. Un lieu pour nous renforcer mutuellement et garantir notre indépendance. Un lieu où se croiseront une centaine de défenseur·euse·s des droits humains, salarié·e·s et bénévoles, et où nous pourrons organiser des formations et des séminaires pour le grand public. Le coût total de la Maison (achat, frais et travaux d’aménagement) est de 1.150.000 €. Grâce à nos fonds propres et à un crédit bancaire, nous avons réuni 750.000 €. Nous devons donc trouver 400.000 € pour boucler le budget. La Maison des droits humains est une occasion unique de nous soutenir, de construire ensemble un avenir plus juste, plus démocratique et plus solidaire.

Donations (8)

8 fantastiques donateurs soutiennent "Parce qu'on n'a pas le luxe de baisser la garde sur la défense des droits fondamentaux"
150 €
François
50 €
Anonyme
50 €
Anonyme
100 €
Michael
50 €
Edwin
100 €
Bernard
50 €
Anonyme
150 €
François

Posons les bases!

Je m'inscris →

banner_img_event_pub